Si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes (Goethe)

Le Deal du moment : -39%
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy ...
Voir le deal
479 €

    Liberia cyclotourisme

    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Lun 26 Aoû 2019 - 20:01

    .


    Dernière édition par david26 le Sam 6 Juin 2020 - 8:18, édité 1 fois
    avatar
    riendf
    Au Panthéon des Gogo
    Au Panthéon des Gogo

    Messages : 4954
    Points : 5420
    Date d'inscription : 18/04/2017
    Localisation : Rouen

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  riendf le Lun 26 Aoû 2019 - 20:12

    Y a de quoi sacrement l'allégé celui la. JDD en Acier, Tige de selle acier aussi ? pedalier avec plateaux acier qui doit peser un ane mort, garde boues alu au lieu d'inox. Les roues sont bien es 650 ? (wep je viens de voir la photo, desmodules 3, veinard) superbes on dirait , quasi neuve.
    La sacoche montee sur potence j'adore aussi Smile


    Dernière édition par riendf le Lun 26 Aoû 2019 - 20:14, édité 1 fois
    frob
    frob
    coursier
    coursier

    Messages : 1697
    Points : 1759
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : Saint Beauf sans Forêt

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  frob le Lun 26 Aoû 2019 - 20:13

    Je suis fan \o/

    Ces cyclotouristes prenaient sacrément soin de leurs engins quand même. O.O
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Lun 26 Aoû 2019 - 20:33

    frob a écrit:Je suis fan \o/

    Ces cyclotouristes prenaient sacrément soin de leurs engins quand même. O.O


    !:


    Dernière édition par david26 le Sam 6 Juin 2020 - 8:19, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 9:11

    copié collé de :
    https://www.lepostillon.org/Quand-on-fabriquait-des-velos-a.html

    Quand on fabriquait des vélos à Grenoble




    La production qui permet de se déplacer cinq fois plus vite, cinq fois plus loin, avec cinq fois moins d’efforts qu’avec ses pieds [1]. Celle dont le seul carburant n’est ni le pétrole ni les piles au lithium, mais le gratin dauphinois et la tarte aux noix ingérés par son propriétaire. C’est pourquoi en 1924 Antoine Biboud a ouvert une usine de vélos à l’Ile Verte.
    Le Postillon, journal d’actualité, vous annonce cette ouverture avec 90 ans de retard. Petit retard qui nous permet de revenir sur 70 ans d’épopée cyclo-industrielle [2].
    En 1924, le quartier de l’Ile Verte reste à conquérir. Antoine Biboud, gymnaste, serrurier, capitaine des pompiers et champion de tir au fusil Lebel ajoute une corde à son arc et fait construire une usine de vélos au 44 rue de Mortillet, pour son entreprise du nom de Libéria. Chez Libéria, on fabrique les vélos de A à Z : brasure des tubes d’acier, filetage des fourches et des boîtiers de pédaliers, peinture (traçage des filets à la main), décoration, chromage, montage, rayonnage des roues, assemblage des chambres à air, gonflage des pneus. L’entreprise aura peu recours à la sous-traitance. Il arrivera néanmoins que des travaux soient confiés à un CAT (Centre d’aide par le travail) ou bien à la prison qui est alors rue de Strasbourg, ou des cadres importés de Taïwan, mais cela n’est qu’exception : les vélos étaient intégralement fabriqués à Grenoble.



    La capacité maximale de production semble avoir été de 35 000 vélos par an, pour un effectif maximal de cinquante personnes. La distribution était essentiellement régionale : à Grenoble, Libéria c’était LA marque. Il y avait bien sûr les cycles Routens (qui existent encore aujourd’hui), mais Libéria a vendu beaucoup plus de vélos. Aujourd’hui encore, on croise en ville une proportion impressionnante de cycles Libéria. Signalons que l’entreprise a fabriqué la marque Libéria, mais aussi des « sous-marques », vélos équivalents portant d’autres écussons. Citons « Edelweis », « Iser », « Le point d’interrogation » et « Vedettes ». La production de la plupart de ces sous-marques a cessé à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

    Au début des années 80, Libéria est la première entreprise française à fabriquer des VTT. Elle en exportera jusqu’à 500 par semaine aux états-Unis. Cocorico ! Plus tard, Libéria fabriquera des VTT pour Décathlon, sur lesquels l’enseigne ajoutera ses propres autocollants.
    Les puristes de la pédale seront déçus d’apprendre que Libéria n’a pas fabriqué que des vélos. Une bonne partie de la notoriété de l’entreprise vient de ses motocyclettes et cyclomoteurs, deux roues motorisés, fabriqués de 1928 à 1986. Mais de plus éphémères tentatives eurent lieu [3] : tondeuses à gazon de 1956 à 1962, balayeuses de voirie de 1966 à 1969, karts de 1958 à 1962. Au début des années 1980, Libéria fabrique des vélos électriques. Le projet de chariot électrique pour le golf n’aboutira pas, stoppé par la fermeture de l’entreprise. Exprimons ici nos vifs regrets que l’aventure n’ait pas duré vingt ans de plus. Sur une telle lancée, qui sait quelles fantaisies seraient sorties de l’usine, pour le bonheur des amateurs du Catalogue d’objets introuvables [4] . Triporteurs solaires ? Grands-bis à éolienne ? Tourniquette à faire la vinaigrette à pédales ? Pistolets à gaufres à cinq vitesses et deux plateaux ?



    Toujours vêtu d’un bleu de chauffe, même lorsqu’il se rendait à la Banque de France, le fondateur dirige l’entreprise jusqu’à sa mort, en 1955. C’est sa fille Suzanne qui reprend la direction jusqu’en 1973, puis son fils Gérard et son petit-fils Jean-Louis Bourin. Entreprise familiale s’il en est, Libéria n’est malgré cela pas épargnée par les guerres de pouvoir, et les rapports entre les dirigeants semblent n’avoir pas toujours été au beau fixe, cristallisant même de tenaces rancunes. C’est ainsi qu’entre la concurrence internationale, les marchés perdus, la mauvaise entente et les problèmes de gestion, après trois vagues de licenciements dans les années 1990, l’entreprise ferme définitivement en 1996. Les vélos, outils et machines sont vendus aux enchères. En 1998, l’usine et la villa attenante sont rasées pour laisser place à un immeuble.



    Le très complet article « Les motos Libéria » sur le site


    Pépito Grégori, ouvrier monteur chez Libéria de 1973 à 1996.

    « Au montage, on était une vingtaine. D’autres faisaient les roues, les chambres à air, la soudure... Les femmes faisaient les roues, le tricotage. Elles mettaient les rayons dans les moyeux. Et la décoration, les autocollants. Il y avait une nonne qui travaillait là, on l’appelait « ma soeur ». Tous les soirs elle rentrait au couvent. Il y avait plein de retraités de l’armée et de la police aussi, qui bossaient là-bas. Ils rentraient chefs direct.
    Les premiers mois, je déplaçais les cadres de vélos. Après j’ai enfilé les alésoirs. La formation se faisait petit à petit. Des cadres, j’en ai déchargé ! J’avais la colonne vertébrale comme ça !
    Au rez-de-chaussée, on faisait les roues, l’assemblage, les finitions, tout ce qui était mécanique. Au premier, il y avait la soudure, l’émaillage, la peinture. Au début il y avait un paquet de soudeurs. J’étais au rez-de-chaussée et je faisais un peu de tout, j’allais un peu de partout. À force de naviguer, j’avais pris l’habitude.
    C’était Gérard Biboud qui dessinait les vélos. Il était bon, lui. C’était le patron, mais c’était un ouvrier aussi. Il a longtemps dirigé l’atelier en bas, après il est monté.
    Il y avait pas de syndicat. Il y avait juste le patron qui te mettait les oreilles dans le sens du vent.
    Dans les années 80, on a fait des VTT pour Décathlon, au début, les premiers VTT. Deux ans. Ils étaient bleus et blancs, tous pareils. Après ils ont baissé les prix et on a arrêté.
    Il y a eu de moins en moins de gens. Les départs se sont faits en trois vagues. Il y a eu de moins en moins de soudeurs. Des fois on a fait venir des cadres de Taïwan. Pourquoi ça s’est arrêté ? Il y avait trop de chefs. Il y avait mon chef, il y avait André... Il y avait au moins six chefs... À la fin, j’avais un chef pour moi tout seul. T’étais encadré, tu pouvais pas te perdre dans l’établissement. »

    Quocsieu Dang, ouvrier monteur chez Libéria de 1980 à 1996.
    « Je suis Vietnamien d’origine chinoise. Je suis parti du Vietnam en 1980, à cause de la discrimination contre les Chinois. Je suis arrivé au centre de réfugiés vietnamiens de Cognin, et quelques mois après je suis rentré chez Libéria, comme monteur, avec une semaine d’essai. Le gars qui m’a formé était là depuis un an. Après, je voulais changer de métier, mais finalement je suis resté. Les salaires étaient bas, mais j’étais motivé, messieurs Bourin et Biboud m’ont augmenté, ma prime à la production est passée fixe, c’était un sacré avantage. En discutant avec M. Bourin, les choses pouvaient s’arranger facilement. Il y avait beaucoup de respect.Toutes les semaines, on faisait des livraisons vers la Savoie, vers Valence. Et tous les jours il y avait un camion pour les magasins de Grenoble.
    J’étais à l’atelier de montage, à un poste polyvalent. Occasionnellement, quand l’entreprise a acheté des cadres taïwanais, j’ai servi d’interprète avec les fournisseurs.
    Le travail n’était pas forcément régulier. Il arrivait qu’on sous-traite le montage des rayons en CAT. D’autres fois, il y avait du chômage technique. Il fallait sauver l’entreprise, la faire tourner. C’était pas le moment d’être revendicatif. Avec les patrons, on s’entraidait. C’était pas une grosse entreprise, c’était familial. Il y a eu des licenciements, ils ont gardé ceux qui étaient motivés. On a essayé de tenir jusqu’au bout. Il me reste un fort attachement à cette usine. J’ai rien gardé, que des souvenirs. »


    Libéria a perduré jusqu en 1996 ..quand même chapeau!
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 9:37

    superbe !
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 13:57

    4


    Dernière édition par david26 le Sam 6 Juin 2020 - 8:19, édité 1 fois
    papa86
    papa86
    Vétéran
    Vétéran

    Messages : 5750
    Points : 6090
    Date d'inscription : 22/10/2017

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  papa86 le Mar 27 Aoû 2019 - 16:33

    Laughing vous êtes tous mignons et quelle ressemblance suuper!
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Mar 27 Aoû 2019 - 17:48

    merci Fred Very Happy
    ce vélo est pile poil a ma taille , la transmission bien étagée , les montées ou j en bavais un max avec mes courses s avalent sans forcer , un REGAL ( en plus ma fille est contente car il y a une sacoche et c est moi qui trimballe la bouteille d eau  lol! )

    avec le vélo il y avait tout un tas de trucs : 45 ans ou plus de cyclotourisme ça laisse des traces  .


    Dernière édition par david26 le Sam 6 Juin 2020 - 8:20, édité 2 fois
    brocker's vélo
    brocker's vélo
    Mécano d'Orange Mécanique l'atelier de Vélo Vintage à Gogo
    Mécano d'Orange Mécanique l'atelier de Vélo Vintage à Gogo

    Messages : 3761
    Points : 4223
    Date d'inscription : 27/04/2014
    Localisation : Alsace (67)

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  brocker's vélo le Mar 27 Aoû 2019 - 22:14

    C'est super d'avoir récupéré toutes ces archives et souvenirs d'une vie cyclotouristique.

    Je vais utiliser le dessin de J.Faizant sur les Vosges comme nouvel avatar. super!
    alain_67_67
    alain_67_67
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 58
    Points : 62
    Date d'inscription : 20/01/2017
    Age : 74
    Localisation : Alsace

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  alain_67_67 le Mar 27 Aoû 2019 - 22:43

    Belle acquisition.
    C'est un beau vélo utilisé par un ancien cyclo. Il mérite de rouler à nouveau.
    Perso je remplacerai que le selle - une selle c'est perso et peut-être aussi le feu arrière trop large (pour l'esthétique)
    Les quelques photos des revues d'informations (programmes des sorties) que tu nous présente sont de la FFCT et non FFC
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Mer 28 Aoû 2019 - 7:57

    alain_67_67 a écrit:Belle acquisition.
    C'est un beau vélo utilisé par un ancien cyclo. Il mérite de rouler à nouveau.
    Perso je remplacerai que le selle - une selle c'est perso et peut-être aussi le feu arrière trop large (pour l'esthétique)
    Les quelques photos des revues d'informations (programmes des sorties) que tu nous présente sont de la FFCT et non FFC

    c est rectifié Wink
    j ai prévu de la remplacer la selle , j ai une Milremo ( qui était dans le lot ) a essayer .
    la je roule un peu avec tant qu il fait beau , ça permet de voir ce qu il faudra faire pour l adapter a moi ( je n ai pas le niveau de son ancien propriétaire lol! ) .



    wolant75
    wolant75
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 312
    Points : 366
    Date d'inscription : 04/02/2016
    Localisation : nancy

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  wolant75 le Mer 28 Aoû 2019 - 11:34

    Super vélo, superbes docs ! Ta pub pour le Gitane fédéral m'est précieuse. Le mien est équipé différemment, mais semble un peu plus moderne.

    Je n'ai encore jamais roulé en 650... Il faudra que j'en trouve un un jour !!!
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Ven 30 Aoû 2019 - 8:42

    wolant75 a écrit:Super vélo, superbes docs ! Ta pub pour le Gitane fédéral m'est précieuse. Le mien est équipé différemment, mais semble un peu plus moderne.

    Je n'ai encore jamais roulé en 650... Il faudra que j'en trouve un un jour !!!  

    si tu veux je peut te scanner la pub , tu l auras en meilleure qualité Wink
    le 650 ...essayer c est adopter .
    une enclume en 700 tu sent bien le poids . en 650 ça roule tout seul et c est confortable .
    dommage que tu sois si loin , tu aurais pu venir essayer quelques uns de mes vélos pour te rendre compte .
    papa86
    papa86
    Vétéran
    Vétéran

    Messages : 5750
    Points : 6090
    Date d'inscription : 22/10/2017

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  papa86 le Ven 30 Aoû 2019 - 8:53

    suuper! Oui un 650 bien reglé c'est un plaisir, à fortiori sur des routes pas au mieux de leur forme.
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Ven 30 Aoû 2019 - 8:59

    papa86 a écrit:suuper! Oui un 650 bien reglé c'est un plaisir, à fortiori sur des routes pas au mieux de leur forme.

    sur les chemins c est royal oui
    j ai mis le Libéria sur un chemin de VTT et c était aussi confort que sur la route , tu vas moins vite c est tout .
    j ai hate de faire de la place et de finir la conversion du Peugeot en 650 , celui la au moins je n aurais pas peur de le "saloper" lol!
    zoom allure
    zoom allure
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 48
    Points : 82
    Date d'inscription : 07/07/2019
    Age : 48
    Localisation : Rustrel

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  zoom allure le Mer 16 Oct 2019 - 22:02

    Très beau vélo, très belle affaire (le vélo et tout ce qui a été acquis avec), très belle histoire (merci pour le lien du Postillon, j'adore les témoignages des ouvriers, le genre de trucs qui me donnent envie de faire un documentaire !), et très beaux sourires (le tien, que l'on sent heureux de cette acquisition et de cette balade), et celui de ta fille que l'on sent heureuse... du moment présent avec son papa.
    Et en plus, on apprend plein de choses !
    avatar
    Invité
    Invité

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Invité le Dim 27 Oct 2019 - 14:01

    .


    Dernière édition par david26 le Sam 6 Juin 2020 - 8:21, édité 1 fois
    papa86
    papa86
    Vétéran
    Vétéran

    Messages : 5750
    Points : 6090
    Date d'inscription : 22/10/2017

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  papa86 le Dim 27 Oct 2019 - 15:10

    suuper! David le posterieur sudiste s'adapte plus vite que celui du nord ! ici point de soleil ,juste bruine perpetuelle! j'en ai profité pour planter mes fraisiers sur mes gouttieres en suspensions.
    dans ce style :
    https://www.aujardin.org/viewtopic.php?t=180815

    Contenu sponsorisé

    Liberia cyclotourisme  Empty Re: Liberia cyclotourisme

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 1 Déc 2020 - 21:40