Si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes (Goethe)


    Histoire de peinture

    avatar
    LordPrime
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 28
    Points : 48
    Date d'inscription : 13/05/2020

    Histoire de peinture Empty Histoire de peinture

    Message  LordPrime le Ven 19 Juin - 13:32

    Salut à tous, j'ai une fois de plus besoin de vos lumières, dans mon projet de restauration je compte repeindre mon cadre, donc je commence a décaper l'ancienne peinture et surprise sous cette peinture (refaite par l'ancien proprio) je trouve des serpentins de rouilles qui parte avec un ponçage a la brosse métallique.
    Je viens donc vers vous pour avoir un petit coup de pousse je compte mettre un antirouille mais est ce que avec un antirouille j'aurai besoin d'un après.
    Mon plan de départ (avant d'avoir découvert la rouille) était un après de chez bricorama et une peinture de marque belton.
    Egalement est ce que quelqu'un aurai une idée pour le vernis, un vernis compatible avec la peinture belton (peinture en bombe)
    Voilà merci d'avance les gars Laughing Laughing
    avatar
    patroisplateaux
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 217
    Points : 249
    Date d'inscription : 06/04/2020
    Age : 52
    Localisation : vosges

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  patroisplateaux le Dim 21 Juin - 6:34

    LordPrime a écrit:Salut à tous, j'ai une fois de plus besoin de vos lumières, dans mon projet de restauration je compte repeindre mon cadre, donc je commence a décaper l'ancienne peinture et surprise sous cette peinture (refaite par l'ancien proprio) je trouve des serpentins de rouilles qui parte avec un ponçage a la brosse métallique.
    Je viens donc vers vous pour avoir un petit coup de pousse je compte mettre un antirouille mais est ce que avec un antirouille j'aurai besoin d'un après.
    Mon plan de départ (avant d'avoir découvert la rouille) était un après de chez bricorama et une peinture de marque belton.
    Egalement est ce que quelqu'un aurai une idée pour le vernis, un vernis compatible avec la peinture belton (peinture en bombe)
    Voilà merci d'avance les gars Laughing Laughing
    Bjr . c est un peut ma partie . apret obligatoire , le reste de tes produits ne m inspierent pas .
    tu as une photo de ton cadre ?
    avatar
    LordPrime
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 28
    Points : 48
    Date d'inscription : 13/05/2020

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  LordPrime le Dim 21 Juin - 9:25

    Oui bien sûr, chose a savoir avant que je n'enlève la peinture actuel la rouille percer par dessous celle ci.
    Photo après avoir gratter la peinture:
    Histoire de peinture 20200613

    Photo après un léger ponçage :
    Histoire de peinture 20200614

    Photo après retrait totale de la rouille, laisser à l'air libre :
    Histoire de peinture 20200615


    Sur la dernière photo on vois que la rouille ressort légèrement et ceux à plusieurs endroit (plus ou moins fort), que j'avais correctement nettoyer et poncer et j'ai peur qu'avec le temps ça me face la même chose (que la rouille passe par dessus la peinture).

    Et en ce qui s'agit de m"ont après j'ai essayer sur un morceau de métal non préparer, l'après et la peinture tienne lorsque je gratte ou autre mais une fois le vernis posé tout part lorsque je gratte et le vernis a eu plus de 48 h de séchage.
    avatar
    patroisplateaux
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 217
    Points : 249
    Date d'inscription : 06/04/2020
    Age : 52
    Localisation : vosges

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  patroisplateaux le Dim 21 Juin - 14:49

    LordPrime a écrit:Oui bien sûr, chose a savoir avant que je n'enlève la peinture actuel la rouille percer par dessous celle ci.
    Photo après avoir gratter la peinture:
    Histoire de peinture 20200613

    Photo après un léger ponçage :
    Histoire de peinture 20200614

    Photo après retrait totale de la rouille, laisser à l'air libre :
    Histoire de peinture 20200615


    Sur la dernière photo on vois que la rouille ressort légèrement et ceux à plusieurs endroit (plus ou moins fort), que j'avais correctement nettoyer et poncer et j'ai peur qu'avec le temps ça me face la même chose (que la rouille passe par dessus la peinture).
    Et en ce qui s'agit de m"ont après j'ai essayer sur un morceau de métal non préparer, l'après et la peinture tienne lorsque je gratte ou autre mais une fois le vernis posé tout part lorsque je gratte et le vernis a eu plus de 48 h de séchage.
     


    oui mais c est desproduits a la bombe .donc normal
    avatar
    Ed Shutter
    Leader
    Leader

    Messages : 15310
    Points : 16028
    Date d'inscription : 03/02/2016

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Ed Shutter le Dim 21 Juin - 16:27

    Badigeonne le d'acide phosphorique.
    Zamak
    Zamak
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 235
    Points : 289
    Date d'inscription : 02/06/2019
    Localisation : Brest

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Zamak le Dim 21 Juin - 23:11

    Comme dit Ed, acide phosphorique pour détruire le reste de rouille, rinçages à l'eau claire, sécher rapidement puis passer un apprêt phosphatant (j'utilise celui de chez Restom mais il y a beaucoup de références en carrosserie y compris en bombe). Oublie le minium et autres trucs de bricochose, soit c'est très épais et le rendu final est désastreux, soit c'est inefficace (et quelques fois les deux).
    Par dessus le phosphatant, il faut passer un apprêt d'accroche, j'utilise du garnissant qui permet de combler les derniers défauts pour un rendu très lisse (ponçages 500, 1000 et 2000).
    papa86
    papa86
    Vétéran
    Vétéran

    Messages : 5406
    Points : 5736
    Date d'inscription : 22/10/2017

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  papa86 le Lun 22 Juin - 5:50

    appret et 2 couches peinture Motip et 2 vernis et cependant fragile comme tout.
    avatar
    LordPrime
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 28
    Points : 48
    Date d'inscription : 13/05/2020

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  LordPrime le Lun 22 Juin - 13:18

    Zamak a écrit:Comme dit Ed, acide phosphorique pour détruire le reste de rouille, rinçages à l'eau claire, sécher rapidement puis passer un apprêt phosphatant (j'utilise celui de chez Restom mais il y a beaucoup de références en carrosserie y compris en bombe). Oublie le minium et autres trucs de bricochose, soit c'est très épais et le rendu final est désastreux, soit c'est inefficace (et quelques fois les deux).
    Par dessus le phosphatant, il faut passer un apprêt d'accroche, j'utilise du garnissant qui permet de combler les derniers défauts pour un rendu très lisse (ponçages 500, 1000 et 2000).

    super, mais après le phosphatant je sur obliger de remettre un après ? J'ai un produit de chez motip qui est un après phosphatant et il qu'il ne faut rien mettre d'autre par dessus que la peinture final...
    Et tu n'aurais pas une idée sur un vernis de bonne qualités qui ne ce barre pas ?
    avatar
    LordPrime
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 28
    Points : 48
    Date d'inscription : 13/05/2020

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  LordPrime le Lun 22 Juin - 13:19

    papa86 a écrit:appret et 2 couches peinture Motip et 2 vernis et cependant fragile comme tout.

    Je veux bien que le vernis sois fragile mais j'enlève la peinture avec mon ongle sans effort donc c'est normal Laughing
    avatar
    LordPrime
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 28
    Points : 48
    Date d'inscription : 13/05/2020

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  LordPrime le Lun 22 Juin - 13:19

    Ed Shutter a écrit:Badigeonne le d'acide phosphorique.
    nickel merci Very Happy
    Zamak
    Zamak
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 235
    Points : 289
    Date d'inscription : 02/06/2019
    Localisation : Brest

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Zamak le Lun 29 Juin - 0:04

    LordPrime a écrit:
    super, mais après le phosphatant je sur obliger de remettre un après ? J'ai un produit de chez motip qui est un après phosphatant et il qu'il ne faut rien mettre d'autre par dessus que la peinture final...
    Et tu n'aurais pas une idée sur un vernis de bonne qualités qui ne ce barre pas ?
    Après un phosphatant on met un garnissant qui a deux rôles, d'une faciliter l'accroche de la laque, et aussi combler les derniers petits défauts de surface. Le garnissant est un apprêt épais qui doit se poncer (grains 500, 1000 et 1500 ou 2000, éventuellement 240 au début s'il y a des grosses coulures). Tu peux aussi passer un apprêt "normal" non garnissant, mais il ne se ponce pas (la couche est trop fine), donc s'il y a des rayures ou autres sur le métal ça se verra sur la laque. Un garnissant ne coûte pas plus cher, autant en profiter. C'est juste beaucoup de temps à poncer, mais le résultat n'en sera que meilleur. Smile

    En vernis, le mieux que j'ai trouvé est le bicomposant polyuréthane. J'utilise du vernis de carrosserie, mais ça se trouve aussi en shipchandler pour les bateaux de plaisance (plus épais, il faut voir le rendu).

    Motip je ne m'en sers pas, la peinture est fragile et pâlit aux UV, et les apprêts ne sont pas terribles. Mais si tu peux enlever la peinture avec un ongle, il y a quand-même un problème d'application. Il faut bien poncer pour l'accroche (le métal à grain 1000 au max, l'apprêt garnissant au grain 2000 max), et dégraisser soigneusement (acétone sur l'acier, ou alcool dénaturé sur un apprêt déjà existant). Et utiliser des gants propres pour manipuler le cadre après dégraissage !

    Ma méthode c'est, sur acier nu:

    1. phosphatant. En ce moment j'utilise celui-ci: https://restom.net/carrosserie-preparation/284-restomphosprim-4090-1224836731.html mais j'ai aussi utilisé du U-Pol (au pistolet), et du Besa en bombe. Le U-Pol est très efficace, le restom hyper facile à appliquer (pinceau ou chiffon, séchage quasi immédiat). Le Besa je suis moins fan, je le trouve épais pour un phosphatant.

    2. si besoin, mastic alu pour les gros pocs. Suivi de ponçage, et à nouveau phosphatant sur le métal là où ça a été poncé

    3. apprêt garnissant. J'ai utilisé du U-Pol au pistolet, et du Irontek en bombe, tous les deux très bien, on peut faire un cadre complet avec une bombe d'Irontek (en tenant compte des retouches après ponçage).

    4. peinture carrosserie brillant direct, donc solvantée bicomposant (en fait tricomposant, car on la dilue légèrement). Très mauvais pour les poumons, masque à solvants et bonne aération obligatoires, mais le rendu final est top (voir le PHR50 et le PX10 dans ma signature que j'ai refaits ainsi). Il faut deux couches pour une bonne profondeur de couleur. La peinture acquiert sa dureté max après quelques jours ou semaines en fonction de la température. J'ai utilisé de la U-Pol et de la Standox, aucun problème avec les deux.

    5. si coulures ou pétouilles, ponçage 500/1000/1500/2000/5000 et polissage.

    Mais la méthode de peindre en monocomposant à la bombe avec un vernis bicomposant par dessus, est tout à fait valable. D'ailleurs les carrosseries sont maintenant peintes en teinte base à l'eau puis vernies.

    Evidemment c'est beaucoup de temps, la phase de ponçage/retouches/ponçage/retouches/etc est trèèès longue, mais il faut souffrir pour faire beau. Razz
    Druup
    Druup
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 12
    Points : 28
    Date d'inscription : 24/06/2020

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Druup le Mar 7 Juil - 20:40

    @Zamak Très intéressant. Du coup tu achètes ou à un prix raisonnable ? J'ai cru comprendre qu'on pouvait acheter des bombes chez certains AD mais je ne vois pas le prix sur internet.

    Par rapport à peinture mono-composant + vernis bi-composants, c'est quoi les avantages/désavantages ?

    Soit dit en passant, consolider tout ces conseils dans un tuto peinture par nos gogos expérimentés, avec comparaison des différentes approches, ça serait super cool+++. J'essaye de me documenter pour faire ça sur mon vélo, mais je me sens assez submergé par les choix possibles.
    Zamak
    Zamak
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 235
    Points : 289
    Date d'inscription : 02/06/2019
    Localisation : Brest

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Zamak le Mer 8 Juil - 18:59

    Prix raisonnable je ne sais pas... J'achète en revendeur/fournisseur de pièces auto type AD au prix public donc sûrement pas le meilleur. J'ai un vendeur peinture qui est sympa et je lui fais confiance sur le choix des matériaux.

    Le problème du bicomposant c'est que la quantité minimale qu'ils te fabriquent est 750 mL (de teinte, donc quantité finale avec le durcisseur et le diluant = plus d'un litre), ce qui fait beaucoup trop pour un simple vélo. Ou il faut faire une série... Razz

    Sinon la solution bombe + vernis bicomposant doit être intéressante (je n'ai jamais essayé) mais je trouve que le vernis bicomposant est délicat à appliquer (on ne voit pas la charge, il faut être rigoureux avec le pistolet pour ne pas faire des coulures). Ceci dit j'ai déjà appliqué du vernis au pinceau et le rendu est étonnamment bon, ça se lisse tout seul au séchage ! Il faut juste éviter de repasser deux fois au même endroit sinon c'est la cata.

    Tiens je ferai mon prochain vélo comme ça pour essayer: bombe Motip + vernis carrosserie.
    Druup
    Druup
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 12
    Points : 28
    Date d'inscription : 24/06/2020

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Druup le Jeu 9 Juil - 16:34

    Ok, bon à savoir. Du coup je suis impatient du retour sur la prochaine peinture, même si ca ne m'aide pas tellement pour choisir comment faire dès maintenant!
    Rantanplan
    Rantanplan
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 49
    Points : 71
    Date d'inscription : 02/03/2020
    Localisation : Ile de France

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Rantanplan le Jeu 9 Juil - 17:06

    Merci à tous et e particulier à Zamac pour ces conseils de peinture.
    J'en profite pour partager une expérience en la matière :
    En 1993, après un accident qui a bousillé mon vélo, j'ai récupéré un cadre rouillé pour pouvoir aller à l'école. Je l'ai poncé intégralement au papier de verre et brosse métallique (aucun produit). J'ai ensuite passé 1 ou 2 couches de Rustol à 2 semaines d'intervalle, au pinceau. Puis j'ai appliqué toujours au pinceau une peinture rouge brillante pour fer extérieur de marque Carrefour (18 francs les 0,5L de mémoire), au moins 2 couches, toujours à 2 semaines d'intervalles, avec un égrainage au papier de verre fin, avant la couche suivante.
    C'était à Brest, ce vélo passait toutes mes journées d'école dehors aux 4 vents.  chef
    C'est mon père qui possède désormais ce vélo, et la peinture n'a pas bougé en 27 ans.  Cool
    avatar
    Sylvain51
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 40
    Points : 54
    Date d'inscription : 26/07/2020

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Sylvain51 le Lun 27 Juil - 22:08

    Bonjour
    Je raccroche la discussion
    Quid de l’aerogommage + peinture époxy ?
    Zamak
    Zamak
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 235
    Points : 289
    Date d'inscription : 02/06/2019
    Localisation : Brest

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Zamak le Mar 28 Juil - 9:54

    Rantanplan a écrit:ce vélo passait toutes mes journées d'école dehors aux 4 vents.  chef
    Je vois...

    Histoire de peinture Ruedesiam_partenaires_image_les4vents-01-705x397

    Contenu sponsorisé

    Histoire de peinture Empty Re: Histoire de peinture

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 26 Sep - 19:13