Si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes (Goethe)

Le Deal du moment : -30%
Promotion sur les maillots de football Nike des ...
Voir le deal
62.97 €

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Lulu Dijon
    Lulu Dijon
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 265
    Points : 333
    Date d'inscription : 13/10/2019
    Age : 42
    Localisation : Dijon

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  Lulu Dijon Mer 7 Avr - 12:03

    Une double page dans le Bien Public pour les Cycles Lapierre aujourd'hui.

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Pxl_2067

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Pxl_2068

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Pxl_2069
    lulu26
    lulu26
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 64
    Points : 64
    Date d'inscription : 06/03/2016
    Localisation : Indéterminée

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  lulu26 Mer 7 Avr - 12:23

    Ancien dijonnais je connais très bien cette marque....J'ai couru sur un Carat-Deda acheté chez Dutrion.....Malheureusement, comme le reste de l'industrie du cycle (et plus généralement comme une grande proportion de l'industrie en général), le virage pris à la fin des années 90' (sous-traitance, délocalisation, surenchère technologique....) a acté l'absence de considérations éthiques, sociales, et environnementales dans leur production (NB : quel impact environnemental sur l'ensemble de la chaine de la production des E-bike? Quel impact sur les écosystèmes de cette véritable invasion de VTTAE en montagne, forêt, bords de mer etc?).
    Pour ma part, que ce soit Lapierre ou les autres, ces fabricants ne m'intéressent plus.
    Ils me semblent d'ailleurs parfaitement alignés avec les options délirantes du secteur automobile, engagé dans des surenchères mortifères.
    Lulu Dijon
    Lulu Dijon
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 265
    Points : 333
    Date d'inscription : 13/10/2019
    Age : 42
    Localisation : Dijon

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  Lulu Dijon Mer 7 Avr - 13:10

    Ouch ! Je ne pensais pas susciter une telle réaction avec ce sujet. Effectivement, on peut discuter des modèles économiques des grandes marques de vélo, mais pour autant il ne faut pas oublier et balayer d'un revers de manche leur histoire. study.

    Quand à Dutrion, ils existent toujours sont, toujours très sympathique et prêt a passer du temps pour trouver LA pièce ou LE périphérique qu'il vous faut ! Quand je ne trouve pas d'occaz ou qu'il me faut une pièce neuve, c'est chez eux que je vais ! suuper!
    lulu26
    lulu26
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 64
    Points : 64
    Date d'inscription : 06/03/2016
    Localisation : Indéterminée

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  lulu26 Mer 7 Avr - 15:11

    Oui bien sûr je ne nie pas l'intérêt que peut présenter l'histoire de ces marques.....
    Ça fait plaisir de voir que chez Dutrion on a toujours le sens du service....A l'époque (1986/2000), c'était aussi mon ravitailleur officiel et leur capacité à résoudre les problèmes était impressionnante! Le patron était JL Petit.
    Khunsa
    Khunsa
    Directeur Sportif
    Directeur Sportif

    Messages : 12500
    Points : 15167
    Date d'inscription : 25/03/2012
    Localisation : Panamistan et Ost Berlin

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  Khunsa Mer 7 Avr - 15:42

    Le poste est il réservé aux Lulu ?


    _________________
    Pour qui tourne la roue ? Toujours un peu pour toi.

    Le singe est l'avenir de l'homme.
    Lulu Dijon
    Lulu Dijon
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 265
    Points : 333
    Date d'inscription : 13/10/2019
    Age : 42
    Localisation : Dijon

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  Lulu Dijon Mer 7 Avr - 16:23

    Khunsa a écrit:Le poste est il réservé aux Lulu ?

    lol! lol!

    Lulu ET (ex)-dijonnais !!! glousser
    ttrik914
    ttrik914
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 195
    Points : 265
    Date d'inscription : 12/01/2021
    Age : 46
    Localisation : hauts de france

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  ttrik914 Mer 7 Avr - 21:33

    mon premier vrai VTT fut un lapierre LTX, avec la plaque carbone de tortion. (( 2003??))


    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. 3f6c4f10


    pirat


    si je me souviens bien, julien absalon et jean christophe peraud y étaient un moment.

    je dois encore avoir leur plaque de cadre du rock d'azur dedicassées dans le fond du garage.


    Dernière édition par ttrik914 le Ven 9 Avr - 21:07, édité 1 fois
    Lulu Dijon
    Lulu Dijon
    Porte Bidon
    Porte Bidon

    Messages : 265
    Points : 333
    Date d'inscription : 13/10/2019
    Age : 42
    Localisation : Dijon

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  Lulu Dijon Jeu 8 Avr - 21:42

    lulu26 a écrit:Ancien dijonnais je connais très bien cette marque....J'ai couru sur un Carat-Deda acheté chez Dutrion.....Malheureusement, comme le reste de l'industrie du cycle (et plus généralement comme une grande proportion de l'industrie en général), le virage pris à la fin des années 90' (sous-traitance, délocalisation, surenchère technologique....) a acté l'absence de considérations éthiques, sociales, et environnementales dans leur production (NB : quel impact environnemental sur l'ensemble de la chaine de la production des E-bike? Quel impact sur les écosystèmes de cette véritable invasion de VTTAE en montagne, forêt, bords de mer etc?).
    Pour ma part, que ce soit Lapierre ou les autres, ces fabricants ne m'intéressent plus.
    Ils me semblent d'ailleurs parfaitement alignés avec les options délirantes du secteur automobile, engagé dans des surenchères mortifères.

    Ton post m'a pas mal trotté dans la tête ces derniers jours. Je comprends que Lapierre ne t'intéresse plus, et ça ça ne se discute pas, quelques soient les raisons, ça nous appartient à chacun. Mais il ne faut pas blâmer uniquement Lapierre et l'industrie du cycle. Ils ne peuvent pas porter à eux seul la responsabilité de l'impact sur l'environnement de leurs vélos : ils fabriquent ce que les clients désirent acheter. Ce sont des commerçants. Et si Lapierre n'avait pas pris ce virage des années 90, il y a fort a parier que cette marque ne serait plus qu'un vieux souvenir. Les consommateurs ont
    à mon sens leur part de responsabilité à prendre. Ce sont eux qui consomment du vélo, de la montagne, de la forêt, de la mer comme on consommerait un paquet de gâteau. Si on achetait pas de vélo électrique, les constructeurs ne fabriqueraient pas ces vélos électriques, c'est aussi basique que ça. Chacun doit prendre ses responsabilités quelque soit son niveau. Lapierre ce n'est pas l'idéal, mais c'est quand même une marque qui garde une partie de sa production en France (donc qui doit suivre la législation sur le travail et l'environnement) et qui indirectement fait vivre des petites boutiques comme Dutrion.

    N'est-il pas préférable d'avoir un Lapierre vivant, qui pourra peut-être évoluer vers quelque chose de mieux, qu'un Terrot mort qui n'est plus que le rêve de quelques collectionneurs et spéculateurs ? Cette marque emblématique de cycles et motocycles est même en train de mourir une seconde fois car la mairie de Dijon n'a strictement rien fait pour sauvegarder la magnifique usine qui fait partie de notre patrimoine industriel, historique et architectural. Voila les photos que je suis allées prendre aujourd'hui des anciennes usines. Terrot n'est plus qu'un tas de gravats dont il ne restera bientôt plus qu'une vague façade et quelques motos et vélos rouillés :

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Pxl_2070

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Pxl_2071

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Pxl_2073

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Pxl_2072
    frob
    frob
    coursier
    coursier

    Messages : 2072
    Points : 2148
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : Saint Beauf sans Forêt

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  frob Jeu 8 Avr - 22:06

    Argh, le façadisme a encore frappé. Cela dit, je ne sais pas ce que l'on peut espérer obtenir en matière d'isolation thermique sur ce genre de structure. Y a-t-il des architectes compétentes dans la salle ?

    On pouvait attendre 1 ou 2 trucs qui auraient fait du bien à une réinternalisation dans la loi climat qui a fait couler un peu d’encre ces derniers mois. Hélas, que d'occasions manquées encore. Le rapport de force politique n'est toujours pas à notre avantage. Tant qu'on continuera à voir des ouvriers compétents ammenés à se reconvertir, la partie sera perdante.

    Une gamine de 3 ans dans ma rue ce soir: "OH MAMAN! regarde comme il beau son vélo". Ca a fait ma journée. ;) Mais le chemin pour arrêter le massacre parait encore loin.
    lulu26
    lulu26
    stagiaire
    stagiaire

    Messages : 64
    Points : 64
    Date d'inscription : 06/03/2016
    Localisation : Indéterminée

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  lulu26 Jeu 8 Avr - 22:53

    "Ton post m'a pas mal trotté dans la tête ces derniers jours. Je comprends que Lapierre ne t'intéresse plus, et ça ça ne se discute pas, quelques soient les raisons, ça nous appartient à chacun. Mais il ne faut pas blâmer uniquement Lapierre et l'industrie du cycle. Ils ne peuvent pas porter à eux seul la responsabilité de l'impact sur l'environnement de leurs vélos : ils fabriquent ce que les clients désirent acheter. Ce sont des commerçants. Et si Lapierre n'avait pas pris ce virage des années 90, il y a fort a parier que cette marque ne serait plus qu'un vieux souvenir. Les consommateurs ont
    à mon sens leur part de responsabilité à prendre. Ce sont eux qui consomment du vélo, de la montagne, de la forêt, de la mer comme on consommerait un paquet de gâteau. Si on achetait pas de vélo électrique, les constructeurs ne fabriqueraient pas ces vélos électriques, c'est aussi basique que ça. Chacun doit prendre ses responsabilités quelque soit son niveau. Lapierre ce n'est pas l'idéal, mais c'est quand même une marque qui garde une partie de sa production en France (donc qui doit suivre la législation sur le travail et l'environnement) et qui indirectement fait vivre des petites boutiques comme Dutrion.

    [size=13]N'est-il pas préférable d'avoir un Lapierre vivant, qui pourra peut-être évoluer vers quelque chose de mieux, qu'un Terrot mort qui n'est plus que le rêve de quelques collectionneurs et spéculateurs ? Cette marque emblématique de cycles et motocycles est même en train de mourir une seconde fois car la mairie de Dijon n'a strictement rien fait pour sauvegarder la magnifique usine qui fait partie de notre patrimoine industriel, historique et architectural. Voila les photos que je suis allées prendre aujourd'hui des anciennes usines. Terrot n'est plus qu'un tas de gravats dont il ne restera bientôt plus qu'une vague façade et quelques motos et vélos rouillés"





    C'est vrai qu'en tant que consommateur on a un certain pouvoir, Coluche disait déjà il y a bien longtemps "Quand on pense... Qu'il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende pas!", et ça peut s'appliquer aux "vélos" électriques ( j'appelle ça des deux-roues motorisés) ou autres vélos bourrés de gadgets électroniques et hydrauliques (rien à voir avec un vélo en fait!).
    Il est assez clair que les fabricants de cycles (ou autres) peuvent exister dans d'autres modèles économiques et ce serait même souhaitable....Lapierre ne doit sa survie qu'à l'exploitation de la misère humaine à l'autre bout de la planète, alors je ne sais pas si l'on doit s'en réjouir.
    Ceci dit, moi-même je ne fais pas le malin car j'ai travaillé dans le secteur du cycles pendant plus de 10 ans, mais j'ai fini par comprendre ce qui ne tournait pas rond.....J'ai eu l'occasion de visiter les locaux de Lapierre à Dijon, et à ma connaissance il n'y a qu'un service assemblage, un SAV et de la logistique (plus les différents services administratifs). 100% de la production de cadres est sous-traitée, et très majoritairement en Asie dans des pays bien peu démocratiques. Et comme chacun sait, pour ce qui des pièces détachées, Lapierre n'est qu'un acheteur (ou un donneur d'ordre en sous-traitance pour certains composants), et l'essentiel des composants de vélo vient aussi d'Asie.

    Ce qui a déclenché l'écriture de mon message initial c'est l'encart de l'article où Gilles Lapierre déclare "il faut être capable de coller à l'actualité. On est en constante évolution et ça va de plus en plus vite". Pour moi, ici tout est dit, les fabricants sont là pour répondre aux bas instincts du consommateur "de base", et j'ajoute qu'il manque la fin de la phrase : ".....de plus en plus vite............dans le mur".
    Bref, je pourrais en écrire des pages!

    Sinon, pour revenir au sujet, c'est vrai que l'histoire de ces entreprises est souvent intéressante et c'est sans doute une des raisons pour lesquelles on est sur ce forum, non?
    Lapierre était un petit fabricant parmi beaucoup d'autres à l'époque, et avait raté le boom du BMX au début des années 80' (aussi impressionnant qu'éphémère). Mais peu après, ils ont eu du nez en développant avant d'autres une vraie gamme VTT (un marché à la croissance plus lente mais plus durable, et surtout plus vaste, avant le néant entre 2010 et 2020 puis cette "résurrection" avec les VTT à moteur électrique... lol! ), tout en sponsorisant quelques têtes d'affiche comme Nicolas Vouilloz. Ça a été le tournant pour eux je pense, avec un gros impact en terme d'image, et après arrive la success story plus récente....

    Néanmoins, dans le contexte actuel d'effondrement de biodiversité, de prédation sur les espaces naturels et bien sûr de réchauffement climatique global, j'ai bien peur que Lapierre comme le gros des troupes de l'industrie du cycle soit clairement dans une impasse....

    Je n'en veux pas plus à Lapierre qu'aux autres marques.............. glousser  glousser  glousser[/size]

    Contenu sponsorisé

    Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère. Empty Re: Cycles Lapierre : les 75 ans d'une marque prospère.

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 23 Avr - 1:51