Si les singes savaient s'ennuyer ils pourraient devenir des hommes (Goethe)

-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

+15
MAFAC 2000
Manu68
PINAULT Patrick
Angelus
Seb!
Body34
piero33
nficanas
Me_PE10SW
dromaludaire
lukas
riendf
papa86
Ed Shutter
frob
19 participants

    Peugeot PH8s

    piero33
    piero33
    Directeur Opérationnel
    Directeur Opérationnel


    Messages : 3471
    Points : 3632
    Date d'inscription : 21/11/2015
    Age : 39
    Localisation : Köln / Nord Gironde

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  piero33 Jeu 17 Déc - 14:30

    Cela faisait un moment que j'hésitais, mais hier soir je me suis enfin décidé à commander ces ampoules LED pour les monter sur mon PX60. Je suis impatient de voir ce que cela donne.
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Ven 18 Déc - 22:40

    Poursuite des travaux sur les petits détails qui pourrissent la vie. Vous connaissez ce type de "fixation" ?

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150911

    Forcement, ça prend du jeu. Et forcement, le garde boue se met alors à faire le bruit de cette casserole qu'un ouragan fait valdinguer sur une terrasse au 21ème étage d'une tour taïwanaise. Bref, le genre de torture sonore qui a traumatisé à vie des générations de cyclistes et qui est forcemment pour quelque chose dans le déclin accéléré du vélo à cette époque.

    J'envisage deux solutions. La première, façon réparation de brousse. On tend une lanière de chambre à air pour qu'elle vienne se coincer entre la pièce et le garde-boue:

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150910

    Vu de l'avant, c'est quand même moins glorieux... o.O

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150912

    Même si le boulon maintiendra le noeud et permettra de faire un truc plus propre. C'est rapide, efficace et relativement discret. Quand la lannière est usée, on en met une autre.

    La seconde solution, c'est de fileter cette satanée tige et d'y mettre un vrai boulon. Mais faut être équipé...

    En passant, ça se voit bien sur la photo qu'ils n'ont pas été fichus de faire ce trou dans le garde boue au milieu. Il est décallé de 3-4mm. Et du coup ça saute aux yeux avec le pneu large. Il faudrait le refaire, ce qui est un argument de plus pour la seconde option. Bon... peut-être que je deviens un tout petit peu trop maniaque. Si c'était le PX60 de pierro, on dirrait pas.

    Mais, mais, ce vélo je roule beaucoup avec, vous comprennez ? Cette désinvolture, même 37 ans après, c'est juste insupportable!
    PINAULT Patrick
    PINAULT Patrick
    Equipe Technique
    Equipe Technique


    Messages : 4506
    Points : 5050
    Date d'inscription : 19/02/2016
    Age : 61
    Localisation : Mantes la Jolie (78) / Tréfumel (22)

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  PINAULT Patrick Sam 19 Déc - 9:04

    frob a écrit:Poursuite des travaux sur les petits détails qui pourrissent la vie. Vous connaissez ce type de "fixation" ?

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150911

    Forcement, ça prend du jeu. Et forcement, le garde boue se met alors à faire le bruit de cette casserole qu'un ouragan fait valdinguer sur une terrasse au 21ème étage d'une tour taïwanaise. Bref, le genre de torture sonore qui a traumatisé à vie des générations de cyclistes et qui est forcemment pour quelque chose dans le déclin accéléré du vélo à cette époque.

    J'envisage deux solutions. La première, façon réparation de brousse. On tend une lanière de chambre à air pour qu'elle vienne se coincer entre la pièce et le garde-boue:

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150910

    Vu de l'avant, c'est quand même moins glorieux... o.O

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150912


    Même si le boulon maintiendra le noeud et permettra de faire un truc plus propre. C'est rapide, efficace et relativement discret. Quand la lannière est usée, on en met une autre.

    La seconde solution, c'est de fileter cette satanée tige et d'y mettre un vrai boulon. Mais faut être équipé...

    En passant, ça se voit bien sur la photo qu'ils n'ont pas été fichus de faire ce trou dans le garde boue au milieu. Il est décallé de 3-4mm. Et du coup ça saute aux yeux avec le pneu large. Il faudrait le refaire, ce qui est un argument de plus pour la seconde option. Bon... peut-être que je deviens un tout petit peu trop maniaque. Si c'était le PX60 de pierro, on dirrait pas.

    Mais, mais, ce vélo je roule beaucoup avec, vous comprennez ? Cette désinvolture, même 37 ans après, c'est juste insupportable!
    Solution 3
    Essais de mettre de la colle au pistolet à chaud
    A+


    _________________
    Mes restaurations
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Sam 19 Déc - 22:31

    PINAULT Patrick a écrit:Solution 3
    Essais de mettre de la colle au pistolet à chaud
    A+
    Pas mal. Ca se tente en effet.
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Dim 20 Déc - 23:47

    Finalement, je reste fidèle à cet esprit ^^

    Peugeot PH8s - Page 3 45ce3410
    (source AFP - Michele Cattani)

    C'est pas trop visible:

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150914

    Puis de toute façon, des bouts de chambre à air, il y en a quelques uns déjà, quasi d'origine:

    Peugeot PH8s - Page 3 P1150913

    On verra bien comment ça tiendra dans le temps. Si le jeux revient, ce sera fillière, boulon et rondelles... en caoutchouc.
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Lun 8 Mar - 15:27

    frob a écrit:On verra bien comment ça tiendra dans le temps. Si le jeux revient, ce sera fillière, boulon et rondelles... en caoutchouc.
    A l'usage, c'est parfait. Silence sur les chemins champêtres solitaires. Plus que le bruit de mes cervicales qui s'entrechoquent.

    Par contre:
    Il y a un moment, frob a écrit:Par défi et ignorance crasse, j'ajoute une 10ème bille. Et un soupçon de frein filet sur les cabochons en plastique pour retarder leur inéluctable évasion.
    Effectivement, les cabochons emboutis n'ont pas tenu. Le dernier s'est barré hier. Ca fait désordre. J'essaie d'en imprimer.
    Peugeot PH8s - Page 3 Dsc01311
    avatar
    merlin
    coursier
    coursier


    Messages : 894
    Points : 932
    Date d'inscription : 03/01/2021
    Age : 45
    Localisation : Brocéliande

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  merlin Lun 8 Mar - 18:18

    C'est celui avec lequel tu as involontairement bravé le couvre-feu, rebelle Very Happy
    Je me demandais où le voir de plus prés, ça tombe bien.
    avatar
    merlin
    coursier
    coursier


    Messages : 894
    Points : 932
    Date d'inscription : 03/01/2021
    Age : 45
    Localisation : Brocéliande

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  merlin Lun 8 Mar - 19:00

    Waow. Ca transpire l'amour.
    J'adore vos péripéties, et je me retrouve beaucoup dans tes anecdotes, la monture qui t'a rôdé aux secrets de l'entretien, et hélas aussi celle des vélos disparus/saccagés, dont j'ai épousé la même moralité : ne plus quitter ta monture des yeux.
    J'en suis limite à songer m'attacher le poignet dans mes projets cyclotourisme bivouac en hamac.

    Ton pédalier - fragile - était un Stronglight/Peugeot de série ?
    Manivelle solidaire au plus grand plateau, ce dernier avec deux trous pour BCD distincts, et un trou pour un protège-chaines.
    dromaludaire
    dromaludaire
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 3298
    Points : 3448
    Date d'inscription : 17/03/2016
    Localisation : parigogo

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  dromaludaire Mar 9 Mar - 8:07

    frob a écrit:
    Effectivement, les cabochons emboutis n'ont pas tenu. Le dernier s'est barré hier. Ca fait désordre. J'essaie d'en imprimer.

    Tu changes les pédales en attendant?
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Mar 9 Mar - 20:02

    merlin a écrit:Waow. Ca transpire l'amour.
    J'adore vos péripéties, et je me retrouve beaucoup dans tes anecdotes, la monture qui t'a rôdé aux secrets de l'entretien, et hélas aussi celle des vélos disparus/saccagés, dont j'ai épousé la même moralité : ne plus quitter ta monture des yeux.
    J'en suis limite à songer m'attacher le poignet dans mes projets cyclotourisme bivouac en hamac.

    Ton pédalier - fragile - était un Stronglight/Peugeot de série ?
    Manivelle solidaire au plus grand plateau, ce dernier avec deux trous pour BCD distincts, et un trou pour un protège-chaines.
    Merci ;) C'est un peu le but de ce sujet: documenter la vie d'une enclume de base (j'allais écrire "prolo") qui finalement rend de bons services. Nos vélos, ce sont la plupart du temps des histoires d'affection malgré tout.

    Le pédalier d'origine est exactement ce modèle (BCD 122), mais sans le logo solida (et en 50/x):

    Peugeot PH8s - Page 3 Pedali10

    Un Danois (?) m'a expliqué avoir fait un tour d'Europe avec ce pédalier précis,  sans aucun souci. Impression de ma part qui vaut ce qu'elle vaut: il me paraissait un poil moins mou que le Nervar actuel. Pourtant, il est plus léger. Mystère des alliages.

    J'ai une manivelle Nervar identique avec les petits trous pour 3 plateaux. Pour l'instant, je résiste à la tentation de l'installer dessus. Des côtes à +9% dans mon rayon d'action habituel, c'est vraiment rare.

    dromaludaire a écrit:
    frob a écrit:
    Effectivement, les cabochons emboutis n'ont pas tenu. Le dernier s'est barré hier. Ca fait désordre. J'essaie d'en imprimer.
    Tu changes les pédales en attendant?
    C'est bien là tout le sujet. Après mure réflexion, j'ai décidé que non. Sinon, il va falloir retrouver la bonne position de la selle. Donc, engin sous housse et stocké à l'abri des regards fragiles jusqu'à résolution de cette question délicate.
    avatar
    merlin
    coursier
    coursier


    Messages : 894
    Points : 932
    Date d'inscription : 03/01/2021
    Age : 45
    Localisation : Brocéliande

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  merlin Mar 9 Mar - 20:24

    frob a écrit:Le pédalier d'origine est exactement ce modèle (BCD 122), mais sans le logo solida (et en 50/x):

    Peugeot PH8s - Page 3 Pedali10

    Un Danois (?) m'a expliqué avoir fait un tour d'Europe avec ce pédalier précis,  sans aucun souci. Impression de ma part qui vaut ce qu'elle vaut: il me paraissait un poil moins mou que le Nervar actuel. Pourtant, il est plus léger. Mystère des alliages.

    J'ai une manivelle Nervar identique avec les petits trous pour 3 plateaux. Pour l'instant, je résiste à la tentation de l'installer dessus. Des côtes à +9% dans mon rayon d'action habituel, c'est vraiment rare.

    Il doit faire double BCD, 122 et 86, et trou pour le protège-chaine.
    Tu peux néanmoins le laisser en double, ou le tripler, enfin j'imagine.
    Mais vos avis respectifs me font douter d'un mien fort similaire du coup.

    Peugeot PH8s - Page 3 PedalierAvecManivelleRecto
    Peugeot PH8s - Page 3 PedalierAvecManivelleVerso

    Je ne l'ai pas encore monté celui-ci, mais un 48 dents en plus grande couronne, c'est ce que je cherchais avant de me rendre compte que la manivelle était sertie dessus scratch
    Ca semble tout de suite moins costaud qu'un 100LX ou d'un 104, moins le cachet vintage, mais plus léger, surtout s'il perd les pédales héhé!
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Mar 9 Mar - 21:03

    Vu l'état des dents, il a l'air neuf celui-là. Les manivelles ont l'air bien plus mastocs aussi. Si ce pédalier te convient, monte-le. Tu verras bien à l'usage. Le mien avait de toute évidence pris un sale coup. Ca n'a pas du aider.

    Tu as raison, le BCD intérieur est de 86. L'extérieur ~159. ^^
    avatar
    merlin
    coursier
    coursier


    Messages : 894
    Points : 932
    Date d'inscription : 03/01/2021
    Age : 45
    Localisation : Brocéliande

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  merlin Mar 9 Mar - 21:40

    Même s'il semble plus épargné, le hic de ces modèles en mon sens, c'est qu'ils n'ont pas de "retour".
    Sur le Stronglight LX ou le 104, sur le pédalier tu peux glisser deux plateaux et pourtant ta manivelle ne s'en trouve pas de part sa géométrie à perpète-les-bains par rapport au cadre, aussi un triplage passe aisément.
    Pour ce modèle "bizarre", il faudrait un grand axe rien que pour l'utiliser en double, et également un dérailleur avant triple obligatoirement si tu veux espérer l'utiliser en triple.
    La ligne de chaîne du coup... Je crois que de base c'est pour des roues d'entraxe 135.

    J'essaierai de le monter un jour.
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Mar 9 Mar - 22:23

    merlin a écrit:La ligne de chaîne du coup... Je crois que de base c'est pour des roues d'entraxe 135.

    J'essaierai de le monter un jour.
    Ce peugeot a 126 à l'arrière. Et la ligne de chaine n'a pas changé d'1 mm avec le Nervar, qui a pourtant un certain "retour". Tout dépend où se retrouve la couronne par rapport au point d'emboitement sur l'axe (celui-ci fait ~121 mm). Ce n'est qu'en les montant qu'on vérifier vraiment ce que ça donne (sans forcemment serrer et en comptant ~4mm pour le serrage). En passant de certains pédaliers à d'autres, j'ai du changer des axes alors que je ne m'y attendais pas et vice versa.
    avatar
    merlin
    coursier
    coursier


    Messages : 894
    Points : 932
    Date d'inscription : 03/01/2021
    Age : 45
    Localisation : Brocéliande

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  merlin Mar 9 Mar - 23:45

    Entendu.
    C'est que ça doit être propre au mien, alors.
    J'avais simplement monté ses manivelles (et plateau) sur un axe de longueur exactement similaire, mais monté hors du boitier de pédalier.
    Je l'avais rapproché dents du plateau sur dents du plateau installé sur le vélo, et c'était ultra manifeste, ma manivelle gauche mordait le boitier de pédalier, et les manivelles n'étaient pas encore serré à bloc sur l'axe.

    Ton "nouveau" Nervar te semble moins rigide ? C'est carrément l'inverse pour moi, j'ai l'impression que ce plateau/manivelle est prêt à se tordre, comme s'il n'acquérait une rigidité qu'avec un deuxième plateau assemblé avec lui.
    Le moindre plateau ancien stronglight, je les trouve rigide, même seuls.

    Fin bref, je suis pas pressé d'essayer du coup glousser
    Merci de la comparaison.

    Tu nous montreras le résultat, impression d'un cabochon ?! Tu parles d'impression 3D ? Shocked
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Lun 12 Juil - 17:10

    Allégorie de 2 axes de la transition énergétique: sobriété et électricité décarbonée.

    Peugeot PH8s - Page 3 21715910

    La Loire, quelle jolie région.
    Denis91
    Denis91
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 2981
    Points : 3101
    Date d'inscription : 01/01/2021
    Age : 56
    Localisation : Maisse 91

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  Denis91 Lun 12 Juil - 19:03

    La Loire, ce beau fleuve qui abreuve nombre d’usines d’électricité décarbonée… Je passe régulièrement à côté de celles de Belleville et de Dampierre lors de mes retours d’Auvergne, le paysage morfle quand même…
    Gui
    Gui
    Porte Bidon
    Porte Bidon


    Messages : 377
    Points : 439
    Date d'inscription : 28/10/2020

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  Gui Lun 12 Juil - 20:36

    'Décarbonée' !?
    Ouf, certains manient encore l'ironie.
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Lun 12 Juil - 22:18

    Denis91 a écrit:La Loire, ce beau fleuve qui abreuve nombre d’usines d’électricité décarbonée… Je passe régulièrement à côté de celles de Belleville et de Dampierre lors de mes retours d’Auvergne, le paysage morfle quand même…

    Il les abreuve d'eau, qu'elles rejettent non poluée. C'est plutôt pas mal comme échange. Peu d'activités de la vie contemporaine peuvent en dire autant.

    Je les trouve très belles ces centrales de la Loire. Leur modernité fait avec bonheur écho aux majestueuses reliques du passé de la région. En longeant la Loire vers celle de Saint-Laurent, elle émerge dans le paysage comme un vaiseau majestueux.

    Voici les anciennes tranches sur le même site, issues de l'intéressante mais laborieuse technologie indigène "Uranium naturel graphite gaz". Même en démantellement, elles en imposent tout de même.

    Peugeot PH8s - Page 3 21705611

    Je me ferai bien un parcours des centrales nucléaires françaises aux prochaines vacances. Ca serait un excellent thème de randonnée. Il y en a de superbes.

    Gui a écrit:'Décarbonée' !?
    Ouf,  certains manient encore l'ironie.
    L'électronucléaire n'est pas décarbonné selon toi ? Relatif au reste, j'entends.
    Gui
    Gui
    Porte Bidon
    Porte Bidon


    Messages : 377
    Points : 439
    Date d'inscription : 28/10/2020

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  Gui Lun 12 Juil - 23:09

    De ce que j'en ressent, certains tentent de nous vendre l'électronucléaire comme l'énergie idéale dans un contexte de réchauffement climatique: il s'agirait d'une énergie décarbonée, sans dégagement de CO2...

    J'ai la fâcheuse habitude d'imaginer l'ensemble du cycle de vie de toute réalisation humaine... Donc:

    - "acquisition" des gisements de minerai (j'entends des grognons parler de colonisation militaro-industrielle)
    - extraction du minerai sous haute protection armée (et oui, ça intéresse du monde ces lingots fluos)
    - transport, traitement, transport, re-traitement, transport.... (lire un surprenant article de reporterre.net d'aujourd'hui)
    - avant ça, il a fallu construire la centrale !! Donc, quelques toupies de béton et 2-3 bout de fer tor...
    - on peut enfin jouer avec les noyaux sans carbone. on envoie 'juste' un peu de vapeur d'eau en l'air, et 'juste' quelques degrés dans la Loire, sans jamais, oh non jamais, salir l'eau, juré.
    - transport, traitement, transport, re-traitement, transport, stockage des déchets
    - démantèlement des centrales (... à moins qu'on puisse éternellement prolonger leur durée de vie comme on fait jusqu'à présent...)

    - et je passe les (potentiels) accidents.

    Bref, faire tout ça sans pétrole, c'est chaud. Donc, non, ce n'est pas une 'énergie sans carbone'.
    Ni sans pollution.
    Et (si) dans un avenir proche, on manque vraiment de pétrole, ça va être compliqué d'aller au bout du cycle proprement.

    Mais je ne suis pas insensible à l'impressionnante capacité humaine à construire, des châteaux, des centrales, etc...
    On peut admirer la grandeur du résultat.
    On peut ne pas oublier les esclaves et les guerres pour construire les centrales châteaux.
    On ne DOIT pas oublier ce que nous laissons comme déchets derrière nous.

    Et si le problème n'était pas le carbone, mais l'énergie ?
    Gui
    Gui
    Porte Bidon
    Porte Bidon


    Messages : 377
    Points : 439
    Date d'inscription : 28/10/2020

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  Gui Lun 12 Juil - 23:12

    Pfiou, j'ai la grosse patate ce soir Suspect
    J'suis juste jaloux de pas pouvoir partir en grosse balade vélo What a Face
    frob
    frob
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 4174
    Points : 4279
    Date d'inscription : 30/12/2018
    Localisation : /dev/null

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  frob Mer 14 Juil - 20:38

    Gui a écrit:Donc, non, ce n'est pas une 'énergie sans carbone'.
    Ni sans pollution.
    Et (si) dans un avenir proche, on manque vraiment de pétrole, ça va être compliqué d'aller au bout du cycle proprement.

    Mais je ne suis pas insensible à l'impressionnante capacité humaine à construire, des châteaux, des centrales, etc...
    On peut admirer la grandeur du résultat.
    On peut ne pas oublier les esclaves et les guerres pour construire les centrales châteaux.
    On ne DOIT pas oublier ce que nous laissons comme déchets derrière nous.

    Et si le problème n'était pas le carbone, mais l'énergie ?

    Le problème est l'inconscience, je dirais.

    Sans énergie, pas de vie. Rien. Nous n'existons littéralement pas. Comme absolument tout le reste d'ailleurs qui n'existe pas. C'est ça l'énergie: le truc qui fait, non pas tourner, mais simplement exister l'univers. Tout ce qui existe, chaque évènement qui se produit est le fruit d'une série de transformations d'énergie.

    Est-ce que nos petites vies de nantis cosmiques brassent trop d'énergie au dépens de l'environnement qui nous sustente ? Manifestement, oui. La grande bouffe énergétique dans laquelle nous nous vautrons dès le plus jeune age nous permet de bousiller le petit vaisseau infime qui nous porte. En l'espace de quelques générations, une toute petite part de l'humanité parvient à foutre par terre la terre. Fascinant.

    Donc les Monsieur Créosote que nous sommes devons dégraisser, très violemment. Là tout de suite. Dans ce pays comme dans d'autre, la majeure partie de l'énergie utilisée est d'origine fossile. C'est très simple: il faut s'en débarrasser. Pas dans 100 ans, pas dans 10 ans, pas demain. Il faut le faire avant hier. Cela incombe, non pas à nos enfants, non pas à nos petits-enfants. Non pas à une hypothétique future gouvernance verte. Cela nous incombe à nous. Et encore, ce n'est qu'une partie du problème à traiter.

    Ca veut dire quoi, concrètement ? Voici la consommation énergétique directe française en détail (l'indirecte, c'est pire :D). TOUT ce qui est entouré en bleu doit partir avant hier. On y arrivera pas à temps en faisant uniquement de la sobriété. Il faudra remplacer au moins une part fossile par du non-fossile et transformer ces usages.

    Peugeot PH8s - Page 3 Diapor10

    Transformer, c'est un truc physique: bouger plein de choses. Modifier des tas de trucs. Réaménager. Restaurer. Consolider. Démonter. Recycler. Tu sais ce que ça coûte tout ça ? Ca coûte de l'énergie.

    Donc l'énergie, on en a besoin. L'électricité devient absolument critique. Et moins sa production émet de gaz à effet de serre, mieux c'est. Pour les émissions de CO2, ça veut dire ceci: Le nucléaire civil, c'est 12g de CO2 de rejetés par kWh électrique de produit en médian mondial (IPCC, rapport 5, chapitre 7, page 538 et suivantes). Cela inclut l'entièreté du cycle de vie. Donc l'extraction, le retraitement, la construction, l'entretien, les transports, le démantèlement, etc. etc. Tout de A à Z. Voici un comparatif simplifié (cfr. le complexe) pour toutes les filières:

    Peugeot PH8s - Page 3 Averag11

    La france ayant bossé dur, entre autre sur le retraitement, il se trouve qu'elle est plus proche de 6g CO2 par kWh produit. Pas étonnant si l'on sait que l'extraction de la ressource compte pour 1/3 dans le bilan carbone du nucléaire (ibidem). On approche méchamment du 0...

    Elle pourrait baisser encore d'un bon cran si elle disposait de ses réacteurs à neutrons rapide qui ont été poubellisés arbitrairement pour le plaisir de quelques sectes. On pourrait alors consommer les stocks d'uranium non enrichi qui dorment sur le territoire. Et en passant, réduire considérablement ces fameux déchets nucléaires, le non-problème à l'échelle du reste qui affolent pourtant tant de monde.

    Pour faire simple, relatif au fossile majoritaire et à une large part du "renouvelable", la production électronucléaire est décarbonée. La france, par un accident de l'histoire et quelques personnes d'exception sacrément à la hauteur, s'est dotée d'un parc électronucléaire qui permet de produire de l'électricité avec une empreinte ridiculement faible et très peu de déchets. Elle n'a pas été seule à faire ce choix, mais elle a été la meilleure. Le nucléaire ridiculise tous les autres procédés de production d'électricité en terme de consommation ressources et de déchets. C'est une question de densité énergétique, tout simplement. Ca veut dire que s'il y a bien une filière qui pourrait tourner hors apport fossile, c'est celle là.

    Je ne sais pas si "on" veut vendre le nucléaire comme la solution. C'est le second homme de paille dans ton propos. Relis-moi s'il te plaît au lieu de répondre à ton interlocuteur imaginaire. Il est cependant admis par un nombre ahurissant d'individus que le meilleur moyen de décarboner notre mix énergétique, c'est de démanteler précisément la production électrique qui émet le moins.

    C'est ce que fait la belgique en ce moment même: exit le nucléaire. Vive le gaz fossile en remplacement. C'est ce que vient de faire New York, avec les effets qu'on voit. Mais surtout: tous les effets qu'on peut encore feindre de ne pas voir.

    L'inconscience que j'observe chez mes camarades anti-nucléaires depuis 60 ans (j'ai lu les anciens ;), c'est de s'imaginer qu'en cassant la machine, on va spontanément revenir à un état d'équilibre heureux. Au mieux, c'est un dogme. En réalité, il est cinglé. Ce qu'on aura, c'est pas assez d'énergie utilisable, ni pour préserver l'essentiel, ni pour transformer quoi que ce soit, ni pour restaurer quoi que ce soit. Ce sera le chacun pour soi sur un espace complètement dégradé, qui se dégradera encore plus parce que chacun tentera d'en tirer sa pitance dans le zbeul généralisé.

    Ce serait quoi l'essentiel ? Des broutilles, telles qu'une espérance de vie de plus de 30 ans, une sécurité alimentaire, la paix et un peu de temps libre pour profiter de nos vélos. Si on parvient à préserver ça avant la moitié du siècle, ce sera déjà pas mal. En ce moment, ce n'est pas du tout la voie qu'on emprunte.

    J'ai la fâcheuse habitude d'imaginer l'ensemble du cycle de vie de toute réalisation humaine...
    C'est fou, je sais, mais tout le monde fait ça en fait. Ca s'appelle une analyse de cycle de vie (ACV). Les 12g CO2/kWh compilés par le GIEC ci-dessus sont le fruit de ce type d'analyse comptable. En fait, c'est encore plus drôle que ça: le retraitement des déchets d'autres filières est peu ou pas pris en compte, parce qu'on n'a que très peu de recul dessus (e.g. éolien et PV), ou parce qu'on s'en fout (e.g. charbon).

    - "acquisition" des gisements de minerai (j'entends des grognons parler de colonisation militaro-industrielle)
    L'Australie est sous colonisation militaro-industrielle à cause de ses stocks d'Uranium ? Le Canada ? Le Kazakhstan ?

    - extraction du minerai sous haute protection armée (et oui, ça intéresse du monde ces lingots fluos)
    L'Australie, le Canada, le Kazakhstan sont sous haute protection armée à cause de l'extraction d'uranium ?

    (Puis d'abord c'est pas fluo, c'est jaune mat ;)

    - transport, traitement, transport, re-traitement, transport.... (lire un surprenant article de reporterre.net d'aujourd'hui)
    En toute sincérité, je ne perds plus de temps à lire ce torchon édité par des escrocs. Il gît dans la même corbeille que l'oracle des calanques et ses émules.

    - avant ça, il a fallu construire la centrale !! Donc, quelques toupies de béton et 2-3 bout de fer tor...
    Coûts qui sont inclus dans le bilan carbone cité ci-dessus. Bien entendu, plus longue est la durée de vie d'une centrale, plus son bilan s'améliore. Etonnant, non ?

    En passant, l'empreinte matérielle et occupation des sols est un vrai sujet. Comparer ces 2 facteurs pour le nucléaire et les autres solutions bas carbone est édifiant...

    - on peut enfin jouer avec les noyaux sans carbone. on envoie 'juste' un peu de vapeur d'eau en l'air, et 'juste' quelques degrés dans la Loire, sans jamais, oh non jamais, salir l'eau, juré.
    Non pas juré. Vérifié et contrôlé, par une authorité tatillonne au plus haut point. On parle pas de la casse auto sauvage du bled d'à coté ! Ton insinuation est gratuite et malhonnête. Si tu as des éléments concrets, ce serait bien de les fournir. Le procès en sorcellerie, c'est pas trop ma tasse de thé.

    - transport, traitement, transport, re-traitement, transport, stockage des déchets
    Coûts qui sont inclus dans le bilan carbone . Les déchets sont en quantité minuscule par rapport aux autres filières.

    - démantèlement des centrales (... à moins qu'on puisse éternellement prolonger leur durée de vie comme on fait jusqu'à présent...)
    On "prolonge" quand on voit que ce n'est pas dégradé, éventuellement après des réparations / aménagements / mises à jour spécifiques. C'est un process appliqué sur à peu près toute les infrastructures du monde moderne, en fait.

    Même sur ce forum, on trouve des fous qui roulent sur des vélos de plus d'un siècle. Des fous ! Sans vérification hein. Sans étude de matériau. Sans batteries de tests en labo. Sans sondes noyés dans les éléments critiques. Sans modélisation du vieillissement. Sans inspection. Enfin, tous ces petits détails qu'on fait dans le nucléaire et qu'on "oublie" toujours de citer. Toi aussi, juste là. Pourquoi tu "oublies" de les citer ? Pourquoi tu tentes de nous faire croire qu'on "prolonge" comme ça, sur un coup de tête ?

    Ce que tu nommes "prolongation", terme incorrect et politiquement orienté, n'est ni plus ni moins qu'une visite décennale. Ce sont des chantiers dantesques. Des centaines de gens travaillant d'arrache pied. Des études poussées comme dans aucune autre industrie. Et tu sais quoi ? Ca aussi c'est inclus dans l'émission carbone ci-dessus. Elles le font d'ailleurs baiser, ce bilan.

    Au fait, pourquoi tu omet d'en faire une point de "coût" dans ta liste ? Le grand carénage, certes moins vendeur que l'EPR de Flamanville, dis, pourquoi tu n'en parles pas ? Ca doit vachement changer le bilan carbone du nucléaire français pourtant ?

    Dis, Gui ?
    Denis91
    Denis91
    Rouleur
    Rouleur


    Messages : 2981
    Points : 3101
    Date d'inscription : 01/01/2021
    Age : 56
    Localisation : Maisse 91

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  Denis91 Jeu 15 Juil - 11:04

    Il me plait bien ce débat, même si on s'éloigne du peugeot d'origine !

    Alors j'y vais de ma petite anecdote :
    Chacun a entendu qu'il fallait isoler sa maison. Pas pour que le ménage français fasse des économies, mais pour polluer moins.
    Je vous épargne la mise en œuvre des produits isolants faite par toutes ces entreprises "professionnelles" qui ont fleuri depuis la naissance de l'isolation à 1€. De l'argent facile : on démarche les pauvres gens, puisque c'est à eux que s'adresse cette aide, et on passe au tiroir-caisse de l'Etat qui verse sans contrôle qualité.
    Tous ces isolants utilisés demandent beaucoup d'énergie à produire et ne sont pas recyclables pour 80% d'entre eux. J'ai eu la chance il y a quelques années, lorsque j'étais encore négociant en matériaux de construction, de pouvoir visiter l'usine Isover (Groupe St Gobain - grosse influence dans le bâtiment innocent) à Chalon sur Saône.
    Pour faire simple, il y a en début de chaine un creuset d'environ 10 mètres de diamètre sur une hauteur de 2m50 dans lequel tombe la matière première. Cette matière première est portée à fusion par une grosse résistance de 60 centimètres de diamètre. Et bien, à l'époque, le technicien qui m'avait fait visité m'expliquait que l'usine seule consommait autant d'énergie électrique que toute la ville de Chalon, soit environ 45 000 habitants !
    Et je ne vous parle pas du montant de l'indemnité journalière que doit verser Mr EDF en cas de coupure d'électricité, car sans énergie la matière première refroidit, donc se fige et bloque toute la production pendant des semaines.
    Sans nucléaire, pas de production car ce ne sont pas nos éoliennes qui pourraient subvenir.
    J'en ai vendu des centaines de semi-remorques, sans compter les isolants pétroliers. Mais depuis, pour me racheter et ainsi soulager ma conscience, je ne distribue plus que des isolants biosourcés, ça sent bon le matin quand je rentre dans le dépôt Rolling Eyes
    Gui
    Gui
    Porte Bidon
    Porte Bidon


    Messages : 377
    Points : 439
    Date d'inscription : 28/10/2020

    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  Gui Lun 19 Juil - 14:02

    Gui, il en dit qu' en voilà un contre argumentaire réfléchi et construit pour une tirade spontanée et imprécise !

    Certains arguments donnent envie d'approfondir, d'autres me semblent guère convaincants... je n'ai hélas ni le temps, ni l'énergie pour creuser, sourcer, débattre, malheureusement . Ça aurait été à coup sûr intéressant.

    Toujours est-il que peu importe les conclusions auxquelles m'amenerait cet échange, je ne pourrais m'extasier devant un outil nucléaire, que je ne peux que considérer comme une bombe à retardement, indépendamment de tout autre considération.

    Il me semble en tous cas qu'un point ne fait pas débat, le problème n'est pas l'énergie, mais sa surconsommation aveugle, qui me fait aussi l'effet d'une bombe à retardement...

    Bref, je garde ce poste dans le coin des trucs à approfondir un jour.

    Bonne journée


    Contenu sponsorisé


    Peugeot PH8s - Page 3 Empty Re: Peugeot PH8s

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 20 Juin - 14:08